Derrière les miroirs du Depot Boijmans

Quatre portes sur pivot en chêne

Derrière la façade ronde et miroitée, au bord du Museumpark à Rotterdam, se trouve le premier dépôt d’art au monde, qui soit accessible au public : le Depot Boijmans van Beuningen. Ici, on peut admirer l’intégralité de la collection du musée qui porte le même nom – plus de cent cinquante mille œuvres d’art. Avant la construction du dépôt, la plus grande partie de la collection était stockée et rangée dans plusieurs dépôts, cachés à la vue. Aujourd’hui, les œuvres d’art sont exposées dans tout le bâtiment : de l’entrée imposante au jardin sur le toit, qui a été primé. Le sixième et dernier étage est enrichi de quatre ou plutôt six – portes sur pivot en chêne, toute en élégance.

Derrière les coulisses

Tout a commencé en 2017, quand le premier pieu pour le dépôt a été enfoncé dans le sol. Après plus de quatre ans, le Depot Boijmans a été officiellement ouvert, par le roi Willem-Alexander en personne. Alors que le musée ne peut héberger que 3.000 œuvres d’art, le dépôt dispose d’assez d’espace pour en exposer plus de cinquante fois plus. Les visiteurs peuvent déambuler seuls dans les six étages ou faire une visite guidée pour découvrir la collection. Comme le dépôt est un lieu de travail, on a un aperçu de l’activité du musée derrière les coulisses, pendant la visite. On peut regarder par-dessus l’épaule des experts pendant les opérations de restauration et voir de ses propres yeux comment les œuvres d’art sont préparées pour le transport.

Une nouvelle perspective sur l’art

Le Depot Boijmans n’organise pas d’expositions : la collection est classifiée en fonction des matières et de la discipline. Afin d’assurer la meilleure protection des œuvres d’art, quatorze salles climatisées ont été réalisées. Il y a cinq climats et plusieurs niveaux d’humidité afin de créer les conditions parfaites pour les peintures, les métaux, les matières organiques et inorganiques, et pour les photographies en noir et blanc et en couleur. Comme le dépôt expose l’art sous une autre perspective, il est fort à parier que vous serez agréablement surpris par des œuvres d’art que vous ne connaissiez pas encore. Et la forme ronde du bâtiment vous permet de voir la collection de tous les angles. Quelle que soit votre position, un nouveau monde artistique s’ouvre devant vous.

Drag over the photos for more

Une peinture vivante

Le dépôt a été conçu par l’architecte Winy Maas, cofondateur de MVRDV, un cabinet d’architecture basé à Rotterdam. Son objectif était de créer un bâtiment ouvert, qui montrerait d’une manière transparente comment la collection d’art est préservée. Cette pensée explique la forme ronde du dépôt : comme le bâtiment n’a ni façade avant ni façade arrière, il est accueillant de tous les côtés. Afin que le bâtiment se fonde dans l’environnement, Maas a opté pour une façade réfléchissante et attrayante, qui est composée de 6.609 mètres carrés de verre, divisés en 1.664 miroirs. Cela donne l’impression que le dépôt est une peinture vivante : il semble chaque jour différent, en fonction du temps.

Des centres d’attraction en chêne

Les ascenseurs en verre à grande vitesse vous portent au dernier étage du dépôt en un rien de temps. Là, vous trouvez l’espace événementiel et le restaurant avec le jardin sur le toit. Ceux-ci sont reliés par une passerelle que les visiteurs peuvent utiliser pour traverser l’atrium. Cette passerelle est dénommée « vitrine 13 » car elle accueille aussi des œuvres d’art. La série de portes sur pivot située entre l’espace événementiel et le restaurant est un véritable centre d’attraction. Quatre portes sur pivot en chêne de FritsJurgens ferment la salle élégamment - ou y donnent accès. Quand il n’y a pas d’événement en cours, elles restent ouvertes – à 90 degrés. Quand elles sont ouvertes, les portes sur pivot placées les unes à côté des autres permettent aux visiteurs d’avoir une vue impressionnante sur la ville de Rotterdam.

Deux en un

Les portes ont été fabriquées par l’entreprise Roord Binnenbouw, basée à Amsterdam, en collaboration avec Kersten Constructie. Chaque porte mesure 2 mètres de large, 4,5 mètres de haut, et pèse environ 300 kilos. Malgré leur poids énorme, il suffit d'une légère poussée pour les mettre en mouvement, dit Jeroen Iemhoff. En tant que responsable des ventes à FritsJurgens, il a été étroitement associé au projet Boijmans. «Les visiteurs sont toujours surpris par la facilité avec laquelle les portes s’ouvrent et se ferment. Les miroirs placés au-dessus d’elles les font même apparaître plus grandes. Le fait que l’on ne voit ni charnières ni serrures crée un effet très spécial. Un détail sympathique : l’une des quatre portes contient une porte plus petite, en particulier pour les employés du restaurant. Ainsi, ils peuvent entrer dans l’espace événementiel sans devoir ouvrir les larges portes.»

System M+

System M+ de FritsJurgens a été choisi pour pouvoir contrôler pleinement le mouvement des portes. « Ainsi, vous pouvez fermer les portes doucement et avec soin, malgré leurs grandes dimensions, » explique Iemhoff. L’un des souhaits du client était de pouvoir ouvrir les portes sous le même angle, afin que les visiteurs soient invités à entrer dans l’espace événementiel. System M+ est parfait pour cela. Grâce à sa fonction 30º Speed Control, il est possible de régler la vitesse du mouvement de fermeture selon votre souhait, et en utilisant la fonction Damper Control, vous vous assurez que les portes se ferment de manière élégante et fluide. Et comme vous pouvez installer la charnière à différents angles, les quatre portes sur pivot du dépôt sont toujours élégantes – ouvertes ou fermées.

Pour en savoir plus sur System M+

100542_System_M42-_00000.png
Merci de vous être inscrit.